BIO

.Et le monde  tourne avec moi dessus...

 

Je nais le 4 août 1955 en France

 

Enfant je dessine, j'écris... et ramasse des morceaux de bois.

 

Diiplôme des Arts décoratifs en poche, je me lance dans le grand océan pour voguer vers mon destin.

 

Je suis prof un court moment, puis libraire et ce faisant, je découvre la bande dessinée.

En 1989,  mes premiers tissages images et mots sont publiés en France (Les croqueurs de sable ED Vents d'ouest.)

A partir de 199I au Japon (iris magicienne ED Kodansha)

En avril, je suis invitée dans un salon de BD au Liban, quelques mois après les accords de paix.

En 1994 je pars au Japon et découvre les érables au mois d'octobre, la calligraphie, le théâtre No, les Aïkus...

Je délaisse la Bande dessinée et reviens vers mes premiers amours, la poésie et la peinture qui devient  collage, assemblage  avec des morceaux de bois.

Naissent les "Hommes-Portes" et les "Ecritures" (Ecritures secrètes de bois, d'écorces et de feuilles)

Je travaille avec l'ombre et avec la lumière pour un décor de danse contemporaine.

je n'expose quasiment pas.

Je passe beaucoup de mon temps dans les écoles et dans les collèges pour des ateliers autour des mangas et de la bande dessinée, je commence à illustrer des livres pour enfants.  Puis à les écrire, puis les deux.

Je délaisse la peinture. Pas le temps.

 

 

En 2003, Je monte dans le transsibérien.

Je traverse toute la Sibérie de Moscou jusqu'à l'île de Sakhaline, sur les traces de l'écrivain A P Tchékhov et reprend l'itinéraire de son voyage fait en 1890.

Ce voyage change ma vision des choses et me rend accroc aux voyages. J'écris trois romans jeunesse,  je réalise des documentaires.

Je retourne plusieurs fois en Russie, en Ukraine, en Serbie, en Bulgarie.

L'aventure continue en Australie, puis chez les Touaregs au nord du Mali,  puis au Laos.

J'anime différents ateliers en France et à l'étranger.

 

De forêt en forêt, de désert en jungle, mon travail de plasticienne se précise. Le centre reste l'arbre, le végétal. 

Ma création prend quatre directions:

Captures et cages à voir les petits riens.

Installations dedans et dehors.

Ecritures secrètes et tentatives de dire  en bois, écorces, feuilles, gribouillis, taches d'encres de plus en plus naturelles.. 

Le brouhaha des gens.